THCP : Qu’est-ce que c’est et en quoi diffère-t-il du THC ?

Dans le monde vaste et complexe des cannabinoïdes, la découverte du tétrahydrocannabiforol (THCP) a ouvert un nouveau chapitre dans notre compréhension de la chimie du cannabis et de ses multiples effets.

Ce cannabinoïde a été découvert relativement récemment, en 2019, par un groupe de chercheurs italiens¹. Si le tétrahydrocannabinol (THC) est depuis longtemps le composant le plus reconnu et le plus étudié de la plante de cannabis, des recherches récentes ont mis en lumière un parent proche mais nettement différent : le THCP.

Ce composé nouvellement identifié, encore entouré de mystère, promet de révolutionner notre compréhension de la manière dont les cannabinoïdes interagissent avec le corps humain.

Contrairement au THC, connu pour son puissant effet psychotrope et ses applications thérapeutiques potentielles, le THCP se distingue par sa structure moléculaire unique, qui pourrait expliquer sa puissance remarquablement supérieure.

Dans cet article, nous examinerons en profondeur ce qu’est exactement le THCP et en quoi il diffère du THC en termes de structure chimique et d’effets. En outre, nous examinerons les perspectives d’avenir de cet intrigant cannabinoïde, qui ouvre la voie à de nouvelles possibilités dans le domaine du cannabis.

que-es-thcp

THC vs THCP : Comparaison des structures chimiques

Le THCP et le THC présentent des similitudes dans leur structure chimique, mais une différence essentielle les distingue : la longueur de leur chaîne alkyle. Alors que le THC a une chaîne de cinq carbones, le THCP a une chaîne plus longue de sept carbones. Ainsi, bien qu’il s’agisse de molécules similaires, le nombre d’atomes de carbone varie.

Cette variation peut sembler mineure, mais elle a un impact significatif sur la manière dont chaque composé interagit avec les récepteurs endocannabinoïdes du corps, car l’effet du THCP est supposé être beaucoup plus puissant que celui du THC².

Ces différences structurelles pourraient expliquer la plus grande puissance du THCP, grâce à des résultats tels que ceux détaillés dans la recherche de Bueno et Greenbaum, publiée en 2021, qui analyse la teneur en THCP des fleurs de cannabis de différents chimiotypes³.

Impact sur l’organisme : effets du THCP comparés à ceux du THC

Bien que la recherche n’en soit qu’à ses débuts, des études suggèrent que le THCP pourrait avoir une affinité plus forte pour les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2, ce qui impliquerait une puissance plus élevée et peut-être des effets plus importants.

En fait, l’article relatant les recherches menées lors de sa découverte indique déjà que ce cannabinoïde est 33 fois plus puissant que le THC et 63 fois plus puissant que le THCV¹.

Potentiel thérapeutique du THCP : ce que nous savons à ce jour

Le potentiel thérapeutique du THCP est un domaine de recherche prometteur. Certaines hypothèses préliminaires indiquent qu’il pourrait être efficace pour soulager certains symptômes médicaux, peut-être plus efficacement que le THC.

D’un autre côté, l’utilisation potentielle du THCP en tant que traitement médical poserait certains problèmes. Étant donné sa puissance plus élevée, ce cannabinoïde pourrait avoir des conséquences importantes pour les consommateurs, tant en termes d’effets que de sécurité d’utilisation, car il serait plus facile d’en faire un surdosage.

Par conséquent, si son potentiel thérapeutique peut être réalisé, il serait crucial de comprendre ces aspects afin de mieux informer les utilisateurs et les professionnels de la santé sur la façon dont le THCP diffère du THC et d’autres cannabinoïdes.

En résumé, le THCP ne suscite pas seulement la curiosité des scientifiques, mais promet également de contribuer de manière significative à notre compréhension du cannabis et de son potentiel thérapeutique. Seule une recherche rigoureuse et multidisciplinaire nous permettra de percer les mystères du THCP et d’exploiter son potentiel d’amélioration du bien-être.

Références

  1. Citti, C., Linciano, P., Russo, F., Luongo, L., Iannotta, M., Maione, S., … & Cannazza, G. (2019). A novel phytocannabinoid isolated from Cannabis sativa L. with an in vivo cannabimimetic activity higher than Δ9-tetrahydrocannabinol: Δ9-Tetrahydrocannabiphorol. Scientific reports9(1), 1-13.
  2. Ibid.
  3. Bueno, J., & Greenbaum, E. A. (2021). (−)-trans-Δ9-Tetrahydrocannabiphorol content of Cannabis sativa inflorescence from various chemotypes. Journal of Natural Products84(2), 531-536.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Close Mon panier
Close

Close
Navigation
Categories